La magie de Noël

L’approche de Noël réveille en nous le sens du merveilleux et la croyance en un super héros.

 

L’adulte sait qu’il n’y a pas de Zorro mais l’enfant en nous a du mal à l’accepter.

 

Lorsque vous créez une entreprise, la première remarque est souvent : « tu vas devenir riche ! » Lorsque vous voulez lancez un nouveau produit, on vous promet que si vous êtes référencé ici ou là, ou si telle personnalité porte votre création, ou tel média parle de vous,… alors vous aurez gagné.

 

D’une certaine façon, le processus électoral nourrit ce fantasme : le candidat doit se parer de toutes les vertus pour l’emporter et surtout, lors de l’état de grâce, tous lui attribue des pouvoirs « magiques » pour « changer les choses. » Evidemment, en période de crise, la tentation est d’autant plus forte : chacun rêve d’un homme providentiel qui d’un coup de baguette magique va résoudre tous les problèmes…. et chacun de s’étonner ensuite qu’il n’en soit rien.

Il en va de même dans les entreprises. Le nouvel embauché est auréolé d’omniscience jusqu’à ce que la réalité lui oppose sa puissance, et qu’il soit déboulonné de sa position, ramené au rang commun, voire éventuellement licencié.

 

Rester conscient du réel, de ses rigidités et surtout de ses complexités/interactions systémiques, peut donc en cette période, constituer un exercice fructueux.



Retour